LES ARTISTES QUI POURRAIENT BRILLER EN 2018

  28 décembre 2017 à 11:32

  Pluggé par Osain Vichi

Pour partager l'article : http://bit.ly/2DVYETo

L’année 2017 fût belle pour le Hip Hop. À quelques jours de sa conclusion il est temps de faire le bilan. Penchons-nous aujourd’hui sur les artistes qui pourraient marquer 2018. Alors que le monde musical est toujours plus concurrentiel, certains ont pris du galon et semblent parés pour définitivement tirer leur épingle du jeu d’ici quelques mois. Notre liste est évidemment non-exhaustive et complètement subjective, nombre d’artistes auraient pu y figurer, mais le jeu est ainsi, cruel.

ISHA

La scène belge semble être un puits sans fond, un vivier en constante expansion. Isha fait peut-être partie des plus âgés mais la dalle est toujours là, plus que jamais. L’expérience Psmaker dans le rétro, le rappeur de 31 printemps est revenu dans ce foutu Rap jeu avec le sublime La Vie Augmente Vol.1. Sublime par son authentique émotion et sa sincère introspection. Isha se livre sans calcul et élabore une musique vraisemblablement personnel – qui relève plus du besoin que de l’envie d’ailleurs. Comme l’illustrent La Vie Augmente, Colette ou L’augmentation, Pt.1. Alors que le volume 2 est prévu pour 2018, Isha a multiplié les tours de force : une interprétation étourdissante de l’inédit Karma chez les allemands “Colors Berlin”, une saisissante définition d’un OG pour la B.O du film “Tueurs”, et un freestyle impitoyable au centre du cercle de Fianso. « L’augmentation est vitale ».

13 BLOCK

Même si le quatuor n’a pas sorti de projet en 2017, cette année est sûrement la plus importante jusqu’ici. L’engouement que les sevranais avaient provoqué en 2016 grâce aux agressifs et terrassants Violence Urbaine Émeute et Ultrap n’a cessé de croitre, jusqu’à l’apothéose du 10 décembre dernier : un concert brûlant à la Bellevilloise dans le cadre du festival “Paris Hip Hop Winter”. Sans compter la collaboration avec le beatmaker Ikaz Boi, qui a produit le minimaliste Somme et l’envoûtant Vide – dont le clip comptabilise plus d’un million de vues en à peine deux semaines. Le nouveau projet ne devrait plus tarder et Zed, Oldpee, Zefor et Detess n’ont jamais été aussi proches de la lumière, afin de briller pour de bon.

KRISY

Lyrisme, amour et hédonisme sont les termes récurrents lorsqu’il s’agit de décrire la musique – façonnée avec dextérité – de Krisy. Polyvalent et productif- il officie en tant que De La Fuentes comme producteur et ingénieur son -, le charismatique bruxellois n’en est pas à son premier coup d’essai puisque depuis 2013 il a dévoilé pas moins de 7 projets. Toutefois, c’est bien cette année, notamment grâce à l’explosion du Rap du plat pays, que Krisy observe une reconnaissance croissante. Que ce soit pour l’enchanteur Paradis d’amour ou son interprétation du narratif Julio & Sa Gogo Danseuse chez les mêmes “Colors Berlin”. Si bien que l’artiste passera le cap du premier album en 2018 avec Euphoria. Prometteur.

SKI MASK THE SLUMP GOD

Difficile de trancher au sein de la nébuleuse scène américaine Soundcloud, difficile d’y voir clair mais difficile également pour l’artiste de sortir du lot. Ski Mask The Slump God est de ceux qui possèdent un avenir probablement radieux, car à la différence de Kodak Black ou XXXTentacion, les ennuis judiciaires sont derrière lui et à la différence de Lil Pump, son spectre musical apparaît plus vaste et perfectible. Le jeune floridien est perméable à nombre d’influences et d’inspirations – en particulier de Jamaïque puisqu’il en est originaire – et se démarque par une voix grave et un flow tranchant, saccadé, presque ragga. Après le succès encourageant du single Catch Me Outside et de sa tape You Will Regret, le projet Beware Of The Book Eli – sur lequel il a été rejoint par Timbaland – ne saurait tarder.

G PERICO

Si la G-Funk californienne connaît un solide regain depuis de nombreux mois maintenant, G Perico en est tout sauf étranger. “Crip” pur et dur, sa G-Funk est aussi rude que son passif d’hors-la-loi. Entre affrontements avec d’autres gangs, la vente de drogue pour survivre et la menace de la mort à chaque instant, Perico est un écorché vif. Un écorché vif qui a des choses à revendiquer, ou à crier plutôt. De sa voix aigue, et parfois haut perchée, il hurle presque par-dessus des prods’ aussi californiennes que la permanente qu’il arbore dans la majorité de ses clips. Héritier direct de Snoop Dogg, Dr. Dre et N.W.A, Jeremy Nash propose une version du genre plus électronique et brutale depuis sa première mixtape Shit Don’t Stop, sortie en 2016. Cette année il a redoublé d’efforts en lâchant les deux revendicatifs All Blue et 2 Tha Left, et le projet commun G-Worthy, tout aussi identitaire.

A lire aussi ...