Avec les Grammys, Frank Ocean enchaîne les grosses surprises !

  19 octobre 2016 à 12:00

  Pluggé par Le Doug

Pour partager l'article : http://bit.ly/2S9ZX4m

Après avoir fait languir ses fans depuis 2012, après avoir sans cesse retardé la succession tant attendue de Channel Orange, Frank Ocean, Christopher Francis Breaux, (ou Franky, c’est comme vous voulez) s’est finalement décidé à mettre au monde cet été deux projets à un jour d’intervalle.

Endless, le premier, est un concept visuel et musical de 45 minutes se décomposant en 18 morceaux, exclusivement disponible sur Apple Music et distribué par le label Def Jam. Peu conventionnel, ce format a été volontairement choisi par Frank Ocean. En effet, l’artiste a souhaité écourter le contrat qui le liait au géant Universal afin de présenter son véritable album en indépendant, et cela tout en évitant à Endless d’être éligible aux charts du Billboard. Mettant un terme à cette querelle et en profitant pour balancer ce projet visuel excellent, le filou n’a pas attendu plus d’un jour pour dévoiler son projet. S’intitulant Blonde, ce dernier est donc produit par “Boys Don’t Cry”, le propre label de Frank Ocean, et comporte 17 titres d’une qualité indéniable. Qualité garce à laquelle l’album a entamé sa première semaine au sommet du Billboard 200, accomplissant le troisième meilleur démarrage de l’année.

Le chanteur a donc misé sur la rareté musicale plutôt que sur le surplus commercial, sans forcément chouchouter ses fans qui longtemps ont enchaîné les périodes de courtes euphories et grandes déceptions. Et pour ces aficionados, la désillusion est de nouveau au rendez-vous.

Les Grammy Awards 2017, qui se dérouleront en février prochain, ne décerneront pas de récompense à Frank Ocean, pour aucun de ses deux projets. Pourquoi, nous direz-vous ? Et bien pour la simple et bonne raison que ni l’artiste, ni les responsables de son label n’ont jugé bon de s’inscrire pour la sélection. La date limite de dépôts de candidatures étant fixée au 30 septembre, celle-ci est maintenant largement dépassée.

Étonnant, n’est-ce pas ? Sachant qu’en 2013, Channel Orange était nominé pour cinq Grammys et remportait celui du meilleur album de musique urbaine ainsi que celui de la meilleure collaboration rap pour le morceau “No Church in the Wild”. Pourtant, les deux projets de Frank Ocean qui viennent de sortir du four ont tout pour être aussi célèbres que leur aîné : ils ont suscité une attente, un engouement hors norme, et se sont entendus longtemps dans les discussions.

S’agit-il alors d’une grosse erreur de la part de Frank Ocean et son entourage (on se souvient également du raté de Drake avec “Hotline Bling”), ou d’un choix intentionnel et réfléchi ? La deuxième solution ne nous étonnerait pas, car l’artiste est toujours là où on ne l’attend pas, à l’image des méthodes peu orthodoxes utilisées dans ses dernières créations. Et puis, entre nous, faire attendre un album durant quatre longues années et oublier de postuler à temps pour les Grammys, c’est un peu gros…

En tout cas, une seule chose est certaine : pas de Frank Ocean aux Grammy Awards 2017. Mais une mauvaise surprise peut en cacher une bonne : dans une récente interview pour le magazine Pitchfork, le guitariste de Frank Ocean, Billy “Spaceman” Patterson, avait avoué : ” il y a beaucoup de choses que nous avons enregistrées et que je n’ai pas encore entendues.” Un nouvel album serait-il en marche ?

A lire aussi ...