LeBron James ouvre une école dans sa ville de naissance d’Akron !

  31 juillet 2018 à 2:31

  Pluggé par Erwan

Pour partager l'article : http://bit.ly/2S3trk6

Le jeune gamin qui traînait dans les rues de sa ville devenue messie en son pays, tel est le parcours de LeBron James, qui vient d’atteindre un sommet de sa vie personnelle. En effet, le néo-Lakers vient d’inaugurer aujourd’hui avec sa fondation LeBron James Family’s Foundation la “I Promise School”, une école destinée aux enfants issus des quartiers défavorisés et aux situations familiales difficiles ! Cet établissement offrira donc une formation complète de remise à niveau à partir du CE2/CM1 (Third and fourth grades aux États-Unis) jusqu’à l’entrée à l’Université d’Akron ou les frais d’entrées seront offerts aux premiers diplômés de son programme. Coté objectif, le premier annoncé est que d’ici 2029, 1200 étudiants aient réussi le programme avec succès afin d’atteindre l’université !

Pour le King, cette journée était donc particulière et le dernier raconte ça comme un gamin à son jour de rentrée. 

« Les frissons comme avant le premier jour d’école sont réels là ! Demain sera une des plus grandes journées de ma vie (si ce n’est le plus grand) quand on ouvrira l’école #IPROMISE. Ce petit gamin maigrichon d’Akron qui avait raté 83 jours d’école en CM1 avait de grands rêves… »

On sent donc une vraie émotion chez cet ancien gamin d’une maman célibataire qui eut la chance de recevoir l’aide d’un couple d’une générosité en or nommé Frank et Paml Walker en 1993 (entre le CE2 et le CM1 justement) et grâce à qui il ne manqua plus jamais un seul jour de cours.
Lorsque l’on demande au triple champion NBA si c’est le plus grand accomplissement de sa carrière, la réponse est sans attente : « Les titres, les trophées de MVP, les points, les rebonds, les passes, tout ça… Très bien. Mais être capable d’ouvrir une école et rendre un peu à ma ville, et à tellement d’enfants que je connais. Parce que j’étais un de ces gamins […] Les titres, les trophées de MVP, les points, les rebonds, les passes, tout ça… Très bien. Mais être capable d’ouvrir une école et rendre un peu à ma ville, et à tellement d’enfants que je connais. Parce que j’étais un de ces gamins. »

Lui-même d’ailleurs en a profité pour revenir sur son passé dans les rues difficiles d’Akron : « J’ai marché dans ces rues et j’avais l’impression de ne pas pouvoir m’en sortir. J’y pensais tous les jours. J’avais des rêves et des mentors, qui ont permis à mes rêves de faire qui je suis aujourd’hui. Les gens pourront parler de tout ce qu’ils veulent, ils ne m’enlèveront pas ce que je fais pour ma ville natale et les gens du monde entier. C’est ce qui m’importe le plus. Le basket, j’adore ça et j’en profite, mais pouvoir redonner quelque chose en ouvrant une école, ça survivra à ma carrière. »

La fierté est justifiée et cerise sur le gâteau ? En plus d’offrir une formation aux enfants, l’école permettra également aux parents qui le souhaitent, des cours afin de finir leur cursus lycéen et à terme, leur permettre également de poursuivre à l’Université !

Le but à terme est donc d’augmenter progressivement le nombre de classes afin de combler cette bâtisse dotée d’un mur géant ou sont affichés 141 baskets porté par LeBron au cours de sa carrière. Les autres chaussures de chaque paire seront d’ailleurs mise aux enchères, les dons iront à la fondation afin d’aider à l’agrandissement de l’école et le nom de chaque donateur sera affiché sur le mur.

The kid from Akron with his kids from Akron. #IPROMISE #WeAreFamily

A post shared by I PROMISE School (@ipromiseschool) on

Voici donc le premier acte d’une vie personnelle (déjà ?) aussi légendaire que sa carrière sportive avant, qui sait, une possible nouvelle perspective post-carrière ainsi que de nouvelles initiatives de la part de sa fondation (Politique ? Humanitaire ?) L’avenir maintenant ensoleillé du King nous le dira…

 

A lire aussi ...