Özil prend sa retraite internationale à cause du racisme de la Fédération allemande !

  22 juillet 2018 à 11:31

  Pluggé par val

Pour partager l'article : http://bit.ly/2S6m4bF

 

Mesut Özil a décidé de se retirer de la sélection allemande ! Une annonce choc pour le milieu allemand qui survient après une polémique qui est passé assez inaperçu en France.

Une violente vague de critiques ont touchés le joueur pendant le Mondial après qu’il ai publié une photo en compagnie du président turc Erdogan. 

 

Özil s’est défendu avec un premier communiqué : «Pour moi, faire une photo avec le président Erdogan n’était en aucun cas politique, il s’agissait juste de respecter le plus haut dignitaire de mon pays (…), de ne pas manquer de respect aux racines de mes ancêtres, qui auraient été fiers de ce que je suis devenu aujourd’hui.» 

Après de nombreuses attaques racistes de la part des internautes et de la fédération, le joueur a préféré prendre sa retraite se disant déçu de l’attitude de la fédération.

«C’est avec le coeur lourd et après beaucoup de réflexion que, à cause des événements récents, je ne jouerai plus pour l’Allemagne de matches internationaux aussi longtemps que je ressens du racisme et du manque de respect à mon égard»

 

Il s’en prend directement au président de la Fédération allemande, Reinhard Grindel, lui reprochant de ne pas l’avoir soutenu et de ne pas avoir demandé son exclusion avant le Mondial : «Aux yeux de Grindel et de ses soutiens, je suis Allemand quand nous gagnons, mais un immigré quand nous perdons»

Il conclu en affirmant qu’il ne ressentait plus la fierté de porter le maillot allemand :

«Cette décision a été extrêmement dure à prendre car j’ai toujours tout donné pour mes coéquipiers, le staff et les gens bien en Allemagne. Mais quand des personnes haut-placées à la DFB me traitent comme elles l’ont fait, manquent de respect à mes racines turques et de manière égoïste m’impliquent dans une propagande politique, trop c’est trop. Ce n’est pas pour cela que je joue au football, je ne vais pas rester assis là à ne rien faire. Le racisme ne devrait jamais être accepté.»

 


 

A lire aussi ...